Élections québécoises

2008/12/01 | Par Impératif français

Impératif français déplore le peu de place que les diverses formations politiques et leurs chefs ont accordé à ce jour à la défense, au prestige et au rayonnement de la langue française dans le cadre de la campagne électorale en cours.

La précarité de la langue française n’a même pas fait l’objet de discussions et d’engagements sérieux des chefs lors du débat.

Nous déplorons également le peu de mesures concrètes que l’on retrouve dans les réponses obtenues des formations politiques qui ont répondu à notre questionnaire portant sur les enjeux suivants : le non-respect de vos droits linguistiques, l’érosion culturelle et identitaire, la défrancisation de l’environnement linguistique et l’insuffisance de services de santé en français.

Nous publions leurs réponses dans notre site Web à www.imperatif-francais.org.

À une semaine du vote, nous espérons voir et entendre les diverses formations politiques s’engager par des mesures concrètes à défendre et à promouvoir notre identité, notre langue et notre culture.

(Publicité)