Old Harry

2011/03/28 | Par Marilyn Clark

Historique: Old Harry est un site de prospection pétrolière et gazière, à mi-chemin entre les Îles-de-la-Madeleine et la côte ouest de Terre-Neuve. Il est situé au milieu du Canal Laurentien, qui est un emplacement critique pour la circulation de l’eau et la migration des espèces de poissons à travers tout le Golfe St-Laurent.



Le 22 Février 2011, Corridor Resources, une compagnie d’exploration pétrolière d’Halifax, soumettait une description de projet à l’Office Canada-Terre-Neuve-et-Labrador des hydrocarbures extra-côtiers. Selon la description du projet, Corridor Resources prévoit faire du forage dans le Golfe dès 2012. Une fois la porte ouverte au forage dans le Golfe St-Laurent, il sera impossible de la refermer.

Nous avons un an pour agir…

Raisons de ne pas forer dans le Golfe St-Laurent:


  1. Mer semi fermée, six fois plus petite que le Golfe du Mexique: À cause de sa forme et de sa taille, les pêcheurs appellent le Golfe St-Laurent “the pond” (l’étang). C’est une courtepointe de zones de pêche desquelles dépendent cinq provinces.



Dû à sa taille, et à ses rives populées, le Golfe St-Laurent est déjà significativement sous pressions de sources poluantes provenant du continent. Permettre à l’industrie gazière et pétrolière dans le Golfe ajouterait: des milliers de barils de déblais de forage, d’eau souillée et de déversements mineurs chroniques.

Une industrie pétrolière et gazière dans le golfe ne fera que rajouter des embûches à la productivité , en plus de la perte de zones de pêches. Dans le cas de fermetures de zones dûes aux installations ou à un déversement, ou iront les bateaux de pêche affectés?

  1. Juridiction partagée- Le Golfe St-Laurent est partagé par les flottes de pêche de cinq provinces. Advenant le cas du développemnt de l’industrie pétrolière et gazière, toutes les provinces et communautés riveraines seront à risque. Pour cette raison, les communautés riveraines de chacune des cinq provinces devraient être informées et consultées.

  • Besoin d’une Approche Intégrée- Si la structure réglementaire présentement en place (offices pétroliers contrôlés par les provinces) est appliquée au Golfe St-Laurent, il pourrait y avoir jusqu’à 5 offices pétroliers dans une surface d’eau de 500 km.

  • Manque de responsabilité politique- Plusieurs offices dans un petit bassin d’eau rendront la supervision impossible. Il y aura de la pollution, mais aucune responsabilité politique. Les résidents du Québec pourraient être affectés par le développement dans la partieTerre-Neuvienne, mais n’auraient aucun moyen de rendre les politiciens Terre-Neuviens responsables.

  • Lignes imaginaries – L’eau et les poissons bougent et Terre-Neuve est tout à fait au courant de ce fait. Pour la côte est de la province, c’est l’argument utilisé pour protéger les zones de stocks de poisons qui se chevauchent et promouvoir l’idée de gestion de la garde. Le site de prospection Old Harry se trouve en plein milieu de la frontière Terre-Neuve-Québec. Terre-Neuve et Québec font des études environnementales et calculent les risques en se basant seulement sur leur portion du Golfe. Cette approche fragmentaire est insensée et ne tient pas compte du fait que l’eau bouge et que les stocks du Golfe sont une seule et même chose.



Le manque d’approche intégrée pour une seule surface d’eau, en plus d’avoir des Offices pétroliers non-coordonnés, défie les principes de base de la gestion des océans. Quelle est la valeur d’approches de gestion de pêche basées sur la précaution et les écosystèmes si elles ne sont pas appliquées de façon égale à tous les secteurs et industries?


  1. Canal Laurentien et courants en sens inverse des aiguilles d’une montre: Old Harry est au milieu du Canal Laurentien, qui est équivalent à la veine principale d’un système circulatoire. Autre que le détroit de Belle Île, d’une largeur de 9 milles, le Canal Laurentien est le seul point d’entrée et de sortie pour l’eau et les poissons voyageant à travers le Golfe St-Laurent.




L’eau dans le Golfe se déplace de façon générale dans le sens contraire aux aiguilles d’une montre. De l’emplacement ou se trouve Old Harry, l’eau a tendance à se déplacer vers l’intérieur du Golfe et en bordure des côtes et non pas pour se diriger vers l’Océan Atlantique.




4) Dans le Golfe St-Laurent les déversements atteignent les côtes:Les concessions pétrolières et gazières dans le Golfe St-Laurent sontà moins de 100 Km des côtes. Old Harry (carte-1105) est la seule concession accordée à l’ouest de Terre-Neuve qui ne se trouve pas en bordure des côtes. C’est à peine à 70 Km des Îles-de-la-Madeleine, à 80 Km de Terre-Neuve, et à 120 Km du Cap Breton.




Étant à proximité des côtes et presque enclavé par cinq provinces, le bon sens dit qu’un déversement dans le Golfe St-Laurent va atteindre les côtes. Cette affirmation est appuyée par des simulations effectuées par la Fondation David Suzuki. Pour voir comment le pétrole a attaint les côtes dans quatre des quatre simulations allez visiter : http://www.davidsuzuki.org/issues/oceans/science/marine-planning-and-conservation/an-oil-spill-in-the-gulf-of-st-lawrence-could-threaten-five-provinces/

5) Les companies pétrolières se surveillent elles-mêmes: Les compagnies pétrolières qui opèrent sur la côte est du Canada surveillent leurs propres déversements. Ils remplissent leurs propres rapports et ne sont en aucun cas obligés de soumettre l’information sur les effets environnementaux. Sous les Accords Atlantiques, les compagnies pétrolières sont protégées contre la divulgation des effets environnementaux associés à leurs opérations. http://www.thehilltimes.ca/page/view/offshore-02-07-2011


6) Aucun moyen de surveiller les dommages causés:
Les effets cumulatifs environnementaux se réfèrent aux dommages environnementaux sur une certaine période de temps. Dans le Golfe St-Laurent, il n’y a aucun moyen de surveiller et de tenir un registre des effets cumulatifs, puisqu’il y a des lacunes dans les connaissances. Nous n'avons pas de données comparatives de base pour les stocks et de la biodiversité. Naturellement, si nous ne savons pas ce que nous avions pour commencer, nous ne pouvons pas identifier ce que nous avons perdu. Les lacunes dans les connaissances, ainsi que les lois protégeant les entreprises de divulguer les effets sur l'environnement, vont essentiellement protéger le gouvernement et les entreprises de prendre le blâme et de verser une indemnisation.

7) Les conseils de pétrole se trouvent dans une situation de conflit d'intérêt: Dans l’Enquête sur la Sécurité des Hélicoptères Offshore qui a été lancée en réponse à l'accident tragique d'hélicoptère Cougar, l'honorable Robert Wells a conclu que l’Office Canada Terre-Neuve-Labrador des hydrocarbures extracôtiers se trouve dans une situation de conflit d'intérêt. En faisant à la fois la promotion de projets généranteurs de revenus et en présidant sur la sécurité, l’Office se compromet dans ses divers mandats.

L’argument développé par Wells s’applique aussi à l’environnement. Le OCNLHE n’a jamais refuse un projet en se basant sur des considérations environnementales. Ceci incluant aller de l’avant avec des projets de développement malgré l'existence d'espèces en péril protégées par la loi fédérale. Voir : http://www.cnlopb.nl.ca/ohsi_inquiry.shtml


8) Aucune compensation: Sur la côte est il n’y a aucune compensation ou fond environnemental basé sur une contribution x par baril. En fait, les entreprises sont protégés par un plafond de responsabilité de 30 millions. Dans les tribunaux, le processus de réparation laisse la personne visant à la compensation avec l'obligation de prouver les dommages. Sans numéros de référence et l'évaluation des stocks pour assurer le suivi des effets sur l'environnement, gain de cause et des dommages et intérêts accordés est peu probable.

http://www.montrealgazette.com


9) Le Golfe St-Laurent ne peut pas être compare à l’Océan Atlantique: Dans l'océan Atlantique les concessions de pétrole et de gaz sont à des centaines de miles des côtes. Des simulations effectuées pour l'océan Atlantique ont démontré que les déversements se déplacent vers le large. Le Golfe, d’autre part, est presque complètement encerclé et ses courants se déplacent dans le sens contraire des aiguilles d’une montre, ce qui fait que les déversements se dirigent vers les côtes. À cause de leur proximité, les concessions pétrolières sur la côte ouest de Terre-Neuve mettent toute la région en danger.




10) Ressources Renouvelables: Avec plus de 2000 espèces marines dans le secteur du Golfe, il y a une abondance de ressources renouvelables. La pêche et le tourisme représentent une industrie de plusieurs milliards de dollars contribuant aux cinq provinces du Golfe. Gérées de façon appropriée, les resources renouvelables durent pour des générations.

Le pétrole et le gaz mettent en péril la viabilité et la capacité des ressources renouvelables de la région du golfe tout entier. Comme nous en avons été témoins dans le Golfe du Mexique récemment, des déversements majeurs de pétrole peuvent causer l’effondrement des secteurs d’activité économique basées sur les ressources renouvelables. Dans le golfe du Mexique, par exemple, la marée noire a provoqué un double coup dur lorsque l'industrie du tourisme et de la pêche ont subi des pertes importantes. Dans le cas d'un déversement de pétrole, les communautés côtières en payent le prix ...


Quand vous pensez aux resources renouvelables, rappelez-vous:

  • Les pêcheurs sont investis dans les énergies renouvelables, et la qualité est une valeur sûre.

  • À Terre-Neuve, la pêche emploie toujours deux fois plus que l'industrie pétrolière et gazière.

  • Les secteurs du tourisme et de la pêche gardent les communautés riveraines en vie.

  • Les pêcheries du Golfe ont des débarquements de 500 millions de dollars et la valeur des exportations de près de 2 milliards de dollars.

  • Le tourisme est une industrie croissante qui a beaucoup de potentiel


Quand vous comparez le Golfe St-Laurent au Golfe du Mexique, rappelez-vous:

  • Le Golfe St-Laurent possède des caractéristiques physiques et politiques qui rendent le forage plus dangereux

  • En allant de l’avant avec les projets tels qu’ils sont, l’industrie pétrolière et gazière ne co-existe pas avec les industries basées sur les ressources naturelles, elle est en compétition avec elles.

  • Il n’est jamais question d’un seul puits – Gardons en tête que le Golfe du Mexique a maintenant plus de 2000 puits; Permettre une industrie gazière et pétrolière dans un Golfe six fois plus petit sans changer d’abord le contexte va nous mettre en péril.


Quand vous pensez à vos enfants et petit-enfants, rappelez-vous…

Les ressources renouvelables vont de pair avec la responsabilité envers les générations futures. Les gens d’aujourd’hui ne peuvent pas, de bonne conscience, priver leurs enfants de la qualité de vie dépendant de l’environnement et des ressources renouvelables. En fin de compte, on ne peut pas se nourrir de pétrole.


Note Personnelle:

Bonjour, mon nom est Marilyn Clark. Je suis étudiante au Memorial University mais je suis originaire des Îles-de-la-Madeleine. Ayant les mêmes racines que les Terre-Neuviens, ce n’est pas surprenant que je suis allée d’une Île à l’autre, et que Terre-Neuve est maintenant mon chez-moi loin de chez moi.

Pour ce qui est de ce document, Top of Form
Read phonetically
Bottom of Form

Pour ce qui est de ce document, je l'ai préparé à partir d'une véritable préoccupation pour les pêcheurs et les communautés riveraines. Je viens moi-même d’une grande famille de pêcheurs et j’en suis très fière.

Comment suis-je devenue impliquée:

J’ai entendu parler du projet Old Harry il y a environ un an. Habitant le village de Old Harry, l’endroit d’ou le site de prospection tire son nom, je me suis immédiatement sentie concernée. Mon inquiétude est ensuite devenue une vraie peur quand j’ai vu le désastre dans le Golfe du Mexique se dérouler sous mes yeux sur CNN.

Pendant trois mois le pétrole jaillissait, prouvant que l’industrie pétrolière et gazière ne savait pas comment contrôler le flux provenant du puits d’exploration de BP.

Pour le Golfe du Mexique ceci a résulté en la fermeture de la pêche sur plus de 200 000 Km carré, ce qui a mis 80 000 pêcheurs au chômage. Une autre conséquence fût des milliers d’annulations de réservations pour l’industrie du tourisme. L’application de plus de 1.9 millions de gallons de dispersants toxiques mélangés au pétrole ont rendu et continuent de rendre les gens très malades et certains en sont morts. Tout récemment, des centaines de dauphins se sont échoués sur les côtes.

Inquiète que nous puissions subir le même sort ici, avec Old Harry, j’ai commencé à faire de la recherche sur les aspects légaux et politiques associés au développement gazier et pétrolier.

J’ai trouvé que, selon les les lois environnementales, les pêcheurs sont les parties prenantes directes et ont un rôle privilégié dans la procédure. En Colombie-Britannique et les Grands Bancs George par exemple, les pêcheurs ont réussi à s’opposer à l’industrie pétrolière et gazière.

Alors que la situation est différente à Terre-Neuve, car l’industrie pétrolière et gazière s’y trouve déjà, il faut faire la différence entre la côte est et la côte ouest.

Sur le côté du Golfe, les dynamiques physiques et politiques sont très différentes. Comme il se trouve, forer dans le Golfe n’est pas une co-existence, c’est une prise de contrôle.

Au moment présent, il y a une opposition politique qui se mobilise dans cinq provinces.


Pourquoi se battre?

Parce que seul, nous serons battus, mais ensemble, nous pouvons demander un développement responsable et une bonne gouvernance!


Références:

Maps,commercial fisheries publication (2006) and ecosystem info: Accessed on March 1st, 2010.

Old Harry Project Info: Scoping Document:  Corridor Resources: http://www.corridor.ca/media/2011-press-releases/20110222.html



(Publicité)