Le Parti des Sans parti – Citoyens Constituants se dissocie des propos Roméo Bouchard

2016/02/08 | Par Frank Malenfant

L’auteur est co-porte-parole des Sans parti – Citoyens constituants

Suite à la publication d’un article mis en ligne le 2 février dernier sur le site de L’Aut’journal, nous souhaitons intervenir pour dissocier les propos de M. Roméo Bouchard de l’opinion de nos membres et des grandes lignes du Parti.

À titre de co-porte-parole, il est de mon devoir d’informer L’Aut’journal et ses lecteurs que M. Bouchard, bien que membre fondateur et ex-chef du Parti, a quitté la formation suite à l’élection de 2012 et que le Parti des sans parti, qui s’appelle désormais Sans parti – Citoyens Constituants, a évolué et s’est transformé pour s’organiser en démocratie directe et à aboli le rôle de chef et, ce faisant, la capacité d’un individu seul de prendre position au nom des membres.

La mission des Sans parti reste l’accession au pouvoir législatif afin de voter une loi permettant l’instauration dans les meilleures conditions d’une Assemblée Constituante dont les membres seraient tirées au sort et non nommés pour un suffrage.

Nous défendons aussi l’obligation pour les élus des circonscriptions du Québec de consulter et de représenter l’opinion de leurs concitoyens et de ne plus agir seulement comme des votes acquis pour leur parti politique.

Cependant, nous n’avons jamais pris position en faveur d’un quelconque système de cité-état ni pour la séparation politique de la métropole vis-à-vis le reste du Québec. Je vous prie de bien vouloir publier un errata rétablissant les faits tels qu'ils sont, à savoir que l'opinion de M. Bouchard n'est d'aucune manière liée à la position des Sans parti.

 

(Publicité)