Les Ateliers d'arts graphiques (1947-1956) - Roland Giguère et les Éditions Erta (1949-1992)

2016/02/09 | Par L’aut’journal

Le mercredi 10 février à 17 heures, La Médiathèque littéraire Gaëtan Dostie, 1214, rue de la Montagne Montréal ,inaugure sa nouvelle exposition, Main d’oeuvre : Les Ateliers d'arts graphiques (1947-1956) - Roland Giguère et les Éditions Erta (1949-1992). L’exposition se poursuivra durant toute l’année.

Roland Giguère (1929-2003), figure majeure de l’histoire littéraire et artistique du Québec, incarnait avec originalité la figure de l’artiste multidisciplinaire. À la fois poète, graphiste, peintre, imprimeur, éditeur, Roland Giguère fut à la fois décripteur de notre condition et porte-voix d’une culture qu’il s’agissait d’embrasser dans sa totalité pour mieux la prendre en main.

Il fut le seul à recevoir deux Prix du Québec (le prix Athanase-David, en littérature, et le prix Émile-Borduas en arts visuels). Son oeuvre, aussi originale que multiforme, est l’occasion de revisiter des jalons essentiels de notre histoire culturelle, politique et sociale. Elle nous incite également à la conquête d’une liberté toujours vitale.

Pour la première fois, toutes les facettes de l’oeuvre de Roland Giguère sont réunies en une seule exposition. Peintures, dessins, lithographies, sérigraphies, livres d'artistes, photos, vidéos et manuscrits seront exposés.

Les visiteurs pourront notamment admirer et entendre L’Abécédaire, à la fois déployé sur un présentoir de 32 pieds et récité dans une vidéo de Claude Haeffely. Au fil de l’exposition, différents écrans permettront de voir et d’entendre Roland Giguère réciter les poèmes « Roses et ronces » et « J'imagine », dont les manuscrits seront exposés.

L’écriture et l’art de Roland Giguère ont influencé et révolutionné l'édition littéraire québécoise.

Pendant ses études à l’École des arts graphiques, Roland Giguère sera formé par Arthur Gladu et Albert Dunouchel. En 1949, alors que le monde de l’édition littéraire connaît une crise, il donnera le coup d'envoi des Éditions Erta, sans doute la maison de poésie la plus importante des années 50. Son oeuvre graphique fut abondamment utilisée autant par les écrivains que par les institutions (pensons au premier logo du Parti québécois et à celui du TNM).

Autour des oeuvres de Roland Giguère, on retrouvera celles des amis, professeurs, écrivains, peintres et artisans des arts graphiques qui ont gravité autour de l’artiste. L’ensemble dresse le portrait de l’effervescence qui a précédé la Révolution tranquille (notamment avec la publication des numéros de L’Atelier des arts graphiques et du Refus global) tout en la prolongeant. Ce moment charnière, on pourrait le baptiser L’Âge de la parole, titre de l’oeuvre bien connue du poète parue en 1965.

LIENS UTILES : Site web : www.mlgd.ca - Page Facebook

(Publicité)