Le Syndicat des étudiant-e-s employé-e-s de l’UQAM en grève

2016/02/12 | Par SÉTUE UQAM

Le Syndicat des étudiant-e-s employé-e-s de l'Université du Québec à Montréal (SÉTUE UQAM) tient ce jeudi, 11 février un rassemblement-dîner festif à 12h30  au 2e étage du pavillon J.-A. DeSève  (320, rue Sainte-Catherine Est). L'événement vise à souligner le dépôt d'une pétition adressée à l’administration de l’UQAM pour démontrer un appui aux membres du SÉTUE en grève depuis plus de 2 mois et sans convention collective depuis décembre 2013.
 
La pétition a recueilli plus de 2200 signataires provenant de la communauté uqamienne mais également de Rimouski, de Sherbrooke, de Québec et même de France et du Guatemala. Ces personnes ont tenu à souligner leur appui à la grève du SÉTUE et à ses revendications.
 
Étant sans convention collective depuis plus de deux ans, les étudiant-e-s employé-e-s de l'UQAM ont déclenché une grève illimitée le 7 décembre dernier. Les négociations achoppent toujours sur la question du rattrapage salarial pour les employé-e-s du baccalauréat et de certains programmes de maîtrise et du doctorat ainsi que sur l'instauration d'un plancher d'heures de travail pour les auxiliaires d'enseignement. Ce mécanisme permettrait d’assurer une masse salariale minimale et d'éviter la détérioration des conditions d'enseignement, d'apprentissage et de travail pour l'ensemble de la communauté uqamienne. 
 
De son côté, l'employeur offre plutôt des augmentations salariales inférieures à l'augmentation du coût de la vie au cours des dernières années, ainsi que des baisses de salaire de 25% à 30% pour plusieurs catégories d'employé-e-s. Bien que l'UQAM affirme être disponible pour continuer les négociations, l'administration n'a cependant pas contacté le SÉTUE afin de convoquer une rencontre en ce sens. Elle a plutôt tenté d'imposer l'arbitrage, demande que lui a refusée le ministère du Travail.
 
Le SÉTUE, affilié à l’Alliance de la fonction publique du Canada (AFPC), représente près de 3000 étudiant-e-s de l’UQAM occupant différentes fonctions telles la correction de travaux et d’examens, l’aide à la préparation des cours et des demandes de subvention, l'assistance à la recherche et aux étudiant-e-s en situation de handicap, ainsi que les employé-e-s du stationnement et des salles de spectacles.

 

(Publicité)