Complaisance irresponsable de Santé Canada à l’égard du hijab

2016/03/22 | Par Libres penseurs athées

Libres penseurs athées (LPA), association qui prône la laïcité et la défense des droits des athées, dénonce la récente publicité du ministère fédéral Santé Canada qui a affiché l’image d’une femme en hijab comme utilisatrice d’inhalateur pour l’asthme. L’annonce est parue sur les pages Facebook de Santé Canada (https://www.facebook.com/CANenSante/ en français et https://www.facebook.com/HealthyCdns/ en anglais) à partir du 21 février 2016.

Nous sommes solidaires avec Waleed Al-Husseini, athée, ex-musulman et auteur du livre « Blasphémateur ! les prisons d’allah », qui déclare sur sa page Facebook (https://www.facebook.com/AlHusseini.Waleed/), à propos de cette publicité :

« Comment mes amies canadiennes féministes d’origine arabe qui se battent contre la progression du voile islamique peuvent-elles être écoutées, quand un gouvernement soutient le multiculturalisme, le communautarisme et méprise à ce point les femmes ? Le hijab n’est pas un objet fashion (pour les marques en quête de nouveaux marchés) ni un objet que le gouvernement canadien doit s’approprier ! Les islamistes ne pouvaient pas rêver mieux ! Le hijab est l’emblème du sexisme religieux, des femmes considérées comme tentatrices et qui doivent se cacher. Et il ne représente pas tous les musulmans ! Non à cette complaisance gouvernementale grave envers le hijab !"

En effet, le hijab est un étendard de l’intégrisme islamiste porté par des femmes qui sont soit intégristes elles-mêmes, soit contraintes par des intégristes à le porter. Le niqab est encore pire. Il est inacceptable que le gouvernement se plie ainsi au prosélytisme religieux intégriste. Si le hijab était un accoutrement chrétien, nous doutons fort qu’il aurait été choisi pour cette publicité. D’ailleurs, il aurait été impensable que Santé Canada choisisse pour cette image un individu arborant un crucifix d’une taille semblable à celle du hijab – soit un tiers de mètre de haut !

Cette image d’une femme en hijab semble être disparue récemment des pages Facebook de Santé Canada. Toutefois, en se défendant d’avoir utilisé cette image, la porte-parole de Santé Canada a déclaré que cette agence ne tolère pas les propos « racistes, haineux », etc. Pourtant, les adhérents d’une religion ne constituent incontestablement pas une race. De plus, il n’y a rien de haineux à insister que les publications du gouvernement canadien ne doivent pas banaliser les symboles d’une idéologie dangereuse telle qu’un intégrisme religieux.


 

(Publicité)