Un milliard pour Bombardier? Impensable, selon Ottawa

2016/05/03 | Par Benoît Grenier

Est-ce que les Québécois ne s'aperçoivent pas, que c'est l'histoire des relations du Canada avec le Québec qui se poursuit ici. Où il faut toujours écraser le Québec financièrement.

Les provinces anglaises ne se sont pas objectées, lorsque le Fédéral a aidé l'industrie de l'automobile avec 14 milliard $. On entend pas grand cris non plus des provinces anglaises, parce que le Canada accorde un soutien financier de 930 millions $ par année à l'industrie du pétrole et du gaz. La même chose quant aux 5 milliards $ de garantie de prêt du Canada, pour le projet hydro-électrique de Muskrat Fall au Labrador-Terre-Neuve, dont le seul but est de compétitionner le Québec pour les ventes d'électricité aux États-Unis.

L'histoire des relations Québec-Canada est remplie d'exemples comme celle-la, où, par des manigances politiques, le Canada a constamment appauvrit le Québec. Encore une autre fois, le fédéral est très hésitant à soutenir Bombardier et le Québec, pourtant dans le secteur le plus innovant actuellement de l'économie canadienne. Au lieu de se tourner vers l'avenir, on n'hésite pas à continuer à investir dans des domaines dépassés comme le pétrole, Muskrat-Fall et combien d'autres.

Mais oui, il faut tout faire pour appauvrir le Québec.

(Publicité)