Anticosti : Le mensonge libéral !

2016/06/17 | Par SPQ Libre Bas-Saint-Laurent

Après s’être présenté comme le champion de l’environnement à Paris en décembre dernier, le premier ministre Couillard affiche aujourd’hui ses vraies couleurs en autorisant les forages pétroliers avec fracturation sur l’île d’Anticosti à l’été 2017.

Pour le président du club politique Syndicalistes et progressistes pour un Québec Libre, section Bas-Saint-Laurent (SPQ Libre-BSL), Martin Boucher, cette décision du Gouvernement du Québec vient une fois de plus démontrer la démagogie et la duperie des libéraux de Philippe Couillard.  

«C’est incroyable de voir ces gens mentir à ce point à la face du peuple québécois. En mai dernier, Philippe Couillard affirmait qu’il souhaitait «revoir toute la question des hydrocarbures, y compris le gaz de schiste». Nous avons aujourd’hui une réponse claire. Ils sont d’accord avec l’exploration pétrolière. Peu importe les risques, peu importe les conséquences.»

Comme si ce n’était pas suffisant, cette annonce tombe quelques jours seulement après le dépôt d’un projet de loi sur les hydrocarbures qui permettrait maintenant aux entreprises qui souhaitent exploiter le pétrole et le gaz naturel au Québec d’obtenir un droit d’expropriation pour leurs projets d’exploitation et la propriété du sous-sol dès la délivrance d'un permis d'exploration.

«Aujourd’hui, nous tenons à dénoncer cette nouvelle décision du gouvernement Couillard. Ces forages à Anticosti mettront en péril un milieu fragile et un joyau environnemental du Québec, et contribueront à augmenter les gaz à effet de serre. De plus, le projet de loi sur les hydrocarbures mènera à la dépossession du territoire québécois. C’est totalement inacceptable. Il faut maintenant réagir et lutter contre ce gouvernement au service des pollueurs.» de conclure Martin Boucher.

(Publicité)