La convergence fédéraliste de Québec solidaire

2017/05/23 | Par Michel Gourd

Contre toute logique et fondamentalement contre l’accès du Québec à l’indépendance, le parti Québec solidaire a décidé de refuser la convergence avec le PQ.

Il n’est pas nécessaire de chercher très loin pour comprendre pourquoi les Québécois sont cyniques quand ils parlent des politiciens et de leurs partis. Les nouveaux porte-parole de Québec solidaire, soit Gabriel Nadeau-Dubois et Manon Massé, auront beau essayer de convaincre les Québécois qu’ils veulent l’indépendance du Québec, dans les faits, ils les en éloigneront aux prochaines élections.  

Québec solidaire sera exactement dans la même position politique qu’Option nationale aux dernières élections. Un indépendantiste pressé qui a voté pour ce parti ôtait un vote au PQ et a donc été accessoire dans l’élection d’un parti libéral fédéraliste majoritaire au Québec.

Les actions concrètes de ces partis sont donc diamétralement opposées à ce qu’ils affirment vouloir faire. Qui pourra condamner les Québécois d’être cynique face à une telle situation?

(Publicité)