Le pied à Papineau

2018/01/18 | Par Robin Philpot

Depuis Vancouver, où Ottawa et Washington ont réuni les anciens pays qui ont fait la Guerre de Corée, sans la Russie ni la Chine ni la Corée du Nord, Michel Chossudovsky s’entretient avec Robin Philpot au sujet de ce refus des moyens diplomatiques à la faveur des menaces et de la pression.

Alors que les Coréens se parlent en vue de rétablir les liens cordiaux, ces pays guerriers essaient de briser cet élan par des menaces. Les États-Unis, qui possèdent 6800 ogives nucléaires, contre 10 pour la Corée du Nord, osent parler de « dénucléarisation » de la « péninsule coréenne », qu’on appelait autrefois, avant la partition, simplement la Corée. Ridicule, considérant les sous-marins nucléaires dont disposent les États-Unis. Retour sur l’histoire de la Corée et les visées de Washington en Asie.    

Pour écouter l’entrevue, cliquez ici.

(Publicité)