Armes & $ contre la jeunesse et la vie

2018/03/02 | Par Pierre Jasmin

Emma Gonzalez, rescapée de la tuerie du Marjory Stoneman Douglas Highschool

L’auteur est Artiste pour la Paix honoraire

Lors d'un rassemblement contre les armes à Fort Lauderdale en Floride, une élève rescapée de la tuerie du Marjory Stoneham Douglas Highschool, Emma Gonzalez, a déclaré : « Si le président me dit en face que ce fut une terrible tragédie et qu’on ne peut rien y faire, je lui demanderai combien il a touché de la National Rifle Association. Je le sais : 30 millions de $. Divisés par le nombre de victimes par balles aux États-Unis en 2018 seulement [même pas un mois et demi!], cela fait 5800 $. C’est ce que valent ces gens pour vous, Trump? » Retransmise en direct sur les chaînes d’info continue sans la censure habituelle, ce cri du cœur s’est poursuivi : « Nous allons être les enfants dont on parle dans les manuels scolaires. Pas parce que nous serons une nouvelle statistique sur les fusillades en Amérique, mais parce que nous allons changer la loi. »

Le 24 mars, aura lieu une gigantesque manifestation à Washington, pour l’organisation de laquelle l’acteur et réalisateur américain George Clooney a décidé d’aider. Voici sa déclaration : « Amal et moi sommes si inspirés par le courage et l’éloquence de ces jeunes garçons et filles de l’école Stoneham-Douglas que nous avons décidé d’accorder à l’organisation de la manifestation du 24 mars à Washington, au nom de nos enfants Ella et Alexander, un don de 500 000$. »

Des dizaines d'adolescents se sont allongés au sol devant la Maison-Blanche, lundi le 19 février 2018, pour réclamer que Donald Trump agisse en matière de contrôle des armes à feu.

PHOTO EVAN VUCCI, ASSOCIATED PRESS

 

D’autres jeunes manifestants devant le Capitole à Washingon

www.codepink.org a révélé d’autre part que le tueur Nikolas Cruz a été entraîné par un programme de la U.S. Army Junior Reserve Officers' Training Corps (JROTC) alors qu’il était élève au high school. La JROTC donne aux enfants des leçons de tirs (expression fausse puisque les écoles les paient avec de l’argent soustrait aux programmes d’éducation), souvent par des soldats retraités qui n’ont aucun diplôme en pédagogie et qui vantent la carrière militaire comme débouché naturel aux plus habiles instincts de tueurs.

Par ailleurs, un mouvement #BoycottNRA cible les entreprises partenaires du lobby des armes dont un certain nombre ont annoncé qu’elles cesseraient leurs partenariats avec la NRA. Mouvement significatif ou éphémère ? Faute de fonds et d’organisation, on découvrira en lisant http://www.artistespourlapaix.org/?p=14304 que même au Canada, le contrôle des armes nécessiterait de voir se joindre à la courageuse Heidi Rathjen de nouvelles combattantes aussi déterminées qu’Emma Gonzalez.

Ma fille ado me signale une blague qui court sur le net selon laquelle des responsables australiens ayant installé des filets de sécurité autour d’une plage en proie à plusieurs attaques mortelles de requins, la méthode Trump consisterait plutôt à inviter tous les baigneurs à venir accompagnés de leur requin apprivoisé…

 

 

 

 

 

(Publicité)