Le fédéral refuse de suspendre la vente de boissons de style « FCKD UP » :

2018/03/20 | Par Luc Thériault

 « Le gouvernement Trudeau doit suspendre la vente de ce type de boissons jusqu’à ce que la réglementation soit modifiée. Il n’a aucune bonne raison de ne pas prendre toutes les précautions à sa disposition. Il s’agit d’un risque inutile qu’Ottawa fait courir à nos jeunes », a déclaré Luc Thériault.

Le porte-parole du Groupe parlementaire québécois en matière de santé déplore que le gouvernement Trudeau ait refusé d’appuyer sa motion exigeant la suspension de la vente de boissons similaires à la FCKD UP. M. Thériault demande à Santé Canada de retirer ces produits du marché en attendant qu’une nouvelle réglementation soit mise en place à la suite des consultations annoncées par le gouvernement fédéral.

Ottawa a annoncé aujourd’hui des consultations visant à limiter le format et la teneur en alcool des boissons sucrées alcoolisées, en plus de mieux encadrer la publicité concernant ces produits. Pour le Groupe parlementaire québécois, ces consultations doivent également se pencher sur les boissons énergétiques alcoolisées, notamment celles à base de guaranine. Mais surtout, le fédéral doit interdire la vente de ces boissons jusqu’à ce que ses consultations se concrétisent en nouvelle réglementation.

Rappelons que l’Institut national de santé publique du Québec a révélé que la vente en dépanneurs des produits fortement alcoolisés a triplé entre 2016 et 2017. L’institut souligne aussi que 2 332 jeunes ont été hospitalisés pour abus d’alcool dans les 11 premiers mois de 2017, soit 7 par jour.

« Le gouvernement reconnaît qu’il y a un danger pour les jeunes en lançant ces consultations. Québec a posé des gestes concrets pour réduire l’accès à ces boissons, mais c’est Ottawa qui a le pouvoir d’en empêcher la vente. Ottawa doit prendre ses responsabilités et retirer temporairement du marché ces produits », a conclu M. Thériault.

Le Groupe parlementaire québécois a déposé la motion suivante : « Que cette Chambre demande à Santé Canada de suspendre la vente de boissons sucrées à haute teneur en alcool et de boissons énergisantes alcoolisées, contenant notamment de la guaranine, pendant toute la durée des consultations sur cette question et jusqu’à l’entrée en vigueur d’un nouveau règlement ».  

(Publicité)