Appel pour le retrait du NPD du Groupe interparlementaire Canada-Israël

2018/06/21 | Par Collectif

Nous soussignés sommes consternés par les assassinats récents survenus à Gaza.  Au moins 110 Palestiniens ont été tués et des milliers d'autres ont été blessés par les tirs de tireurs d'élite et les gaz nocifs utilisés par l'armée israélienne. Ces actes de violence récents ont eu lieu dans le cadre de la longue période, qui se poursuit, de vol des territoires, de destruction des oliveraies, de construction de routes réservées aux juifs, d'emprisonnement sans procédure régulière et de blocus de Gaza. Au cours de ses 70 ans d'histoire, Israël a été aussi injuste envers les Palestiniens que l'a été l'Etat d'apartheid d'Afrique du Sud gouverné par les blancs envers les Sud-Africains noirs.

Nous sommes profondément préoccupés par le fait que des membres du Parlement cherchent à renforcer les relations avec un pays qui viole systématiquement les droits des Palestiniens.

Nous sommes particulièrement consternés par le fait que le porte-parole néo-démocrate en matière de justice, Murray Rankin, et que le porte-parole de la défense, Randall Garrison, soient membres dirigeants du Groupe interparlementaire Canada-Israël.  Les députés néo-démocrates Peter Julian et Gord Johns sont également membres de cette organisation.  Le Groupe interparlementaire Canada-Israël vise à promouvoir « une plus grande amitié » entre les députés canadiens et les membres de la Knesset israélienne et organise des événements avec d'autres organisations faisant partie du lobby pro-israélien.

Les principes déclarés du NPD sont totalement incompatibles avec le fait que ce parti œuvre pour « une plus grande amitié » avec un pays qui tue et mutile des milliers de manifestants majoritairement non violents, parmi lesquels un grand nombre d’enfants, de journalistes et de médecins, violant ainsi systématiquement le droit international et les normes des droits de la personne envers tous les Palestiniens.

En conséquence de ces faits, nous demandons au chef du NPD, Jagmeet Singh, aux députés Garrison, Rankin, Julian et Johns, ainsi qu’au caucus parlementaire de se dissocier immédiatement du Groupe interparlementaire Canada-Israël.

(Publicité)