Lettre aux escrocs de l’islamophobie qui font le jeu des racistes

2019/04/18 | Par Djemila Benhabib

Lettre aux escrocs de l’islamophobie qui font le jeu des racistes (avril 2015, Les échappés) est le dernier texte de Charb, Stéphane Charbonnier, célèbre caricaturiste et ancien directeur de publication de Charlie Hebdo, assassiné le 7 janvier 2015 à Paris. Ses mots ont été portés sur scène par Gérald Dumont (France) soutenu par la famille et les proches de Charb. Depuis, ce texte fort et percutant circule en France et en Europe dans les collèges, lycées, universités, salles de spectacle petites et grandes. La pièce (durée: 1 heure) est toujours suivie d’une discussion avec Gérald Dumont et Marika Bret de Charlie Hebdo en présence de plusieurs autres invités qui participent aux échanges au gré des rencontres. 


Pour alimenter cette discussion, seront présents: 

Le 27 avril à Montréal : Normand Baillargeon (philosophe, enseignant et essayiste), Nabila Ben Youssef (comédienne et humoriste), Ensaf Haidar (présidente de la fondation Raif Badawi), Aziz Farès (journaliste et auteur) et Neda Topaloski (Femen Canada). 

Le 29 avril à Trois-RivièresIsabelle Dumais (poète, artiste arts visuels et ensaignante), Jamil (auteur-compositeur-interprète), Louise Mailloux (philo­sophe, enseignante et essayiste), Guy Rousseau (président de la SSJB de la Mauricie).

Le 1 mai à Québec René Bolduc (philosophe, enseignant et essayiste), Diane Guilbault (Présidente de Pour les droits des femmes du Québec, PDF-Québec), Guy Perkins (Blogueur, membre des Sceptiques du Québec). 

 

Pourquoi produire une telle pièce au Québec ?

A vrai dire, il n’y a pas qu’en France où la liberté d’expression est mal-en-point. Ici comme ailleurs, la censure, l’autocensure, la peur, les menaces, l’annulation de conférences ou de spectacles, les accusations de racisme et d’islamophobie, les poursuites judiciaires, sont devenues légion. Ce texte nous rappelle qu’être Charlie  n’est pas une vocation à mi-temps. Il ne suffit pas d'égrener quelques mots dans une chronique ou de brandir une banderole une fois dans sa vie. Être Charlie est d’abord et avant tout un esprit. Une vision de la liberté. Une conception de l’humain dans la cité.

 

Se tenir debout pour la laïcité

A travers la figure emblématique de Charb, Gérald Dumont raconte l’esprit d’engagement d’un journal si peu ordinaire. D’un journal qui a osé la LIBERTÉ. C’est de cet esprit lucide, courageux et intelligent dont nous avons besoin pour défendre cet idéal humaniste des Lumières. Toutes les libertés dont nous jouissons, aujourd’hui, découlent de cette révolution philosophique dont l'aboutissement est la laïcité, l'un des autres grands combats de Charb et de Charlie Hebdo. La laïcité, rappelons-le, est le principe humaniste qui permet de séparer l'État des religions. La laïcité rassemble croyants et non croyants et leur garantit le même régime de droits et libertés. Aujourd'hui, plus que jamais, nous devons assumer ce choix de société si cher au peuple québécois. 

 

Nous devons nous tenir debout, ensemble, soudés. Pour défendre la laïcité. Venez ! Il en sera question dans nos échanges certainement. 

Au plaisir de vous rencontrer! 

Djemila Benhabib, organisatrice de la tournée Charlie au Québec (infocharlie@yahoo.com)


Pour prendre les billets en ligne. (Pas de vente à la porte pour des raisons de sécurité) 

Montréal, le 27 avril
https://www.eventbrite.ca/e/montreal-avec-charlie-hebdo-theatre-et-discussion-tickets-59419255593

Trois-Rivières, le 29 avril, 
https://www.eventbrite.ca/e/trois-rivieres-avec-charlie-hebdo-theatre-et-discussion-tickets-59419507346

Québec, le 1 mai 
https://www.eventbrite.ca/e/quebec-avec-charlie-hebdo-theatre-et-discussion-tickets-59420063008

 

(Publicité)