Une approche globale de lutte au décrochage scolaire

2020/02/19 | Par Collectif

Dans le cadre de la Journée de la Persévérance scolaire 2020, nous, les organismes membres du comité 16-30 de la Table de concertation Jeunesse de Verdun, tenons à valoriser le secteur de l’éducation des adultes et tous les organismes communautaires du territoire qui mènent des activités pour favoriser l’apprentissage tout au long de la vie. De telles opportunités d’apprentissage à l’extérieur des structures formelles sont précieuses pour le dynamisme des communautés et indispensables à la lutte aux inégalités sociales.

Nous tenons aussi à valoriser la place que l’éducation des adultes occupe à la Commission scolaire Marguerite-Bourgeoys (CSMB), un secteur déterminant et reconnu à juste titre pour sa contribution à l’atteinte des objectifs de diplomation. Nous souhaitons que les Journées de la persévérance scolaire continuent d’encourager tous les apprenants dans leurs efforts d’apprentissage individuels. Toutefois, nous souhaitons attirer l’attention sur certaines réalités sociales généralement occultées lors de cet événement.

Les portraits sociodémographiques indiquent que le risque de décrocher de l’école varie beaucoup en fonction des positions sociales. Les statistiques en témoignent. Au Québec, en 2011-2012, le taux de sortie sans diplôme ni qualification pour les jeunes filles était de 12,9 % alors qu’il était de 19,8 % pour les jeunes garçons (Bulletin statistique de l’éducation, 2015).

Pour cette même année, les personnes qui proviennent d’un milieu défavorisé1, qui sont issues de l’immigration (première génération2), qui ont un handicap, des difficultés d’adaptation ou d’apprentissage3 et/ou qui ont un retard scolaire4 sont surreprésentées parmi les jeunes qui ont décroché en 4e et 5e secondaire (idem).

Le risque de décrocher augmente d’autant plus quand des jeunes occupent simultanément plusieurs positions sociales. Parmi l’ensemble des déterminants du décrochage scolaire, la situation de pauvreté est un facteur majeur, comme le démontre l’indice du milieu socio-économique5 (IMSE). Au Québec, en 2015-2016, le taux d’obtention du diplôme d’études secondaires (DES) ou d’une qualification après sept ans dans le réseau public est de 82,6 % en milieu favorisé (rang IMSE 1,2,3) et de 70,3 % en milieu défavorisé (rang IMSE 8, 9, 10) (MEES, 2019). À titre de comparaison, pour la même cohorte (2015-2016), 93,1% des jeunes qui fréquentent l’école secondaire privée obtiennent un diplôme ou une qualification après sept ans (idem).

Nous adhérons à une vision de la réussite éducative qui dépasse l’obtention du diplôme. Éduquer, du latin educare, signifie: guider hors de soi-même. En ce sens, la réussite éducative est atteinte quand des personnes témoignent des transformations positives qui s’opèrent dans leur vie, donc pas seulement lorsqu’elles décrochent un diplôme.

Nous pensons, comme les sociologues de l’éducation Bouchard et St-Amand (1994), que la réussite scolaire dépend de la réussite éducative : « la réussite scolaire passe par une étape de réinsertion sociale et scolaire, c’est-à-dire une intervention consciente et organisée, à des degrés divers, de « reconstruction » de la personne étudiante, de sa confiance et de son estime de soi, de la gestion de ses rapports avec l’école et ceux et celles qui y évoluent » (Bouchard et St-Amand, 1994). En d’autres mots, ce n’est pas parce que les personnes réussissent qu’elles vont bien. C’est parce qu’elles vont bien qu’elles réussissent.

À cet égard, plusieurs initiatives sont menées sur le territoire de Verdun pour combler des besoins qui dépassent le cadre scolaire. Le Bureau de Consultation Jeunesse favorise l’accès à un logement stable en offrant douze unités subventionnées. L’Ancre des Jeunes favorise l’accès à des soins de santé et utilise les arts comme pour faire vivre des succès et stimuler le développement global des jeunes. Au Centre de Formation Professionnel des Carrefours, 30000$ de nourriture par année sont remis pour combler les besoins de base des apprenants. À la CSMB, faut-il rappeler que les CEA ne visent pas seulement la diplomation mais aussi l’atteinte d’objectifs andragogiques, donc bien personnels : alphabétisation, francisation, intégration sociale et socioprofessionnelle.

Conséquemment, dans le cadre des Journées de la Persévérance scolaire, nous tenons à défendre une approche globale de lutte au décrochage scolaire. Nous observons dans notre communauté que les enjeux de financement des études, d’accès au logement et à des services appropriées d’accompagnement en santé mentale sont indissociables des enjeux de persévérance scolaire.

[1] Ils représentent le tiers des jeunes ayant décroché mais forment seulement 21,8% des personnes inscrites.

[2] Ils représentent 19,1% des jeunes ayant décroché mais forment seulement 9,3% des personnes inscrites.

[3] Ils représentent 40,1% des jeunes ayant décroché mais forment seulement 13,1% des personnes inscrites.

[4] Les élèves qui ont un retard scolaire (apprécié en fonction de l’adéquation entre l’âge et le niveau atteint) constituent 65,1% des personnes ayant décroché alors qu’ils représentent seulement 20,7% de personnes inscrites.

[5] « L’indice du milieu socio-économique est un indice composé de la proportion de mères sans diplômes pour les deux tiers de son poids et de la proportion de parents inactifs pour une pondération d’un tiers » (Ministère de l’Éducation, du Loisir et du Sport, 2011).

Les organismes signataires et membres du Comité 16-30 de la Table Jeunesse de Verdun :

  • Carrefour Jeunesse-Emploi de Verdun
  • Arrondissement de Verdun
  • Poste de quartier #16 de Verdun (SPVM)
  • Conseil Jeunesse de Verdun
  • Bureau de Consultation Jeunesse
  • Centre Champlain
  • Foyer de Verdun / CIUSSS
  • CIUSSS Centre-Sud-de-l’Île-de-Montréal/CLSC St-Henri
  • CFP des Carrefours
  • CSMB (SARCA)
  • Ruban en route 2004
  • Services Québec du Sud-Ouest
  • Cybercap
  • Travail de rue Action communautaire (TRAC)
  • Chantier d’apprentissage optimal (CHAPOP)
  • Chantier D’Afrique du Canada
  • Commission Scolaire Lester B. Pearson
  • Toujours ensemble
  • L’Ancre des Jeunes
  • Centre social d’aide aux immigrants (CSAI)
  • Projet Charlemagne/L’Auberge communautaire du Sud-Ouest (ACSO)
  • Centre de formation professionnelle de Verdun
  • Jeunesse Avertie
  • PME Montréal Grand Sud-Ouest

 

 

 

(Publicité)