Coronavirus : manque de lits appréhendé. Pourquoi ?

2020/03/17 | Par Pierre Dubuc

Dans son édition du 16 mars, le Globe and Mail a publié un tableau du nombre de lits d’hôpitaux par 1 000 habitants, selon différents pays. La Presse+ du 13 mars en a aussi fait mention. Le tableau est désolant. Le Canada vient en queue de peloton avec seulement 2,5 lits par 1 000 habitants. C’est moins que l’Australie (3,8), la France (6,0) et le Japon (13,1), et même que les États-Unis (2,8).

Voici le tableau :

Dans La Presse+, le président de l'Association des médecins d'urgence du Québec, le Dr Bernard Mathieu, reconnaît qu’« il y a un problème de capacité dans le réseau ». Selon lui, au moins un ou deux hôpitaux supplémentaires seraient nécessaires à Montréal pour répondre à la demande en temps normal. « Et quand il y a une crise comme là, ça va nous obliger éventuellement à cesser certains soins », dit-il.

Dans une libre opinion publiée dans Le Soleil du 28 février, l’ex-ministre de la Santé Gaétan Barrette reconnaissait qu’« au moins 3 000 lits de plus seraient nécessaires dans la Grande région de Montréal ». Selon lui, « il manque l’équivalant d’un minimum de 3 à 5 hôpitaux dans la Grande région de Montréal, maintenant ».

La solution, selon le Dr Barrette, ne réside pas de meilleurs soins à domicile. « Une première ligne très performante en soins à domicile ne libérerait qu’environ 300 lits ».

Il rappelle que les besoins vont augmenter avec le vieillissement de la population, dont le pic se fera sentir en 2031 et aura des effets sur la demande durant la vingtaine d’années suivantes. S’ajoute à cela l’augmentation de la population, que l’Institut de la statistique du Québec évaluait à 800 000 personnes pour la Grande région de Montréal entre 2016 et 2041.

 

Fermeture de sept hôpitaux et construction de deux mégahôpitaux

Tout cela nous rappelle que Lucien Bouchard a procédé à la fermeture de SEPT hôpitaux au Québec, sous prétexte de virage ambulatoire.

Ces fermetures étaient aussi justifiées par l’objectif du Déficit zéro. Mais, au même moment, Lucien Bouchard annonçait la construction de deux mégahôpitaux universitaires, le CHUM pour l’Université de Montréal et les francophones et le CUSM pour McGill et les anglophones.

Selon certaines estimations, le coût total de ces deux mégahôpitaux universitaires atteint la somme pharaonique de 7 milliards de dollars !

Pendant les semaines qui viennent, nous verrons les conséquences de ce choix de Lucien Bouchard de fermer SEPT hôpitaux et se retrouver avec seulement 2,5 lits pour 1 000 habitants et, d’autre part, de consacrer 7 milliards pour deux mégahôpitaux, dont la moitié pour la minorité anglophone qui ne représente que 8% de la population du Québec.

(Publicité)