Les AmiEs de l’aut’journal

Les AmiEs de l’aut’journal est un organisme à but non lucratif dont l’objectif est d’assurer le financement de l’aut’journal.

 

Pourquoi un OBNL et pas une Fondation ?

À cause des restrictions imposées par l’Agence de revenu du Canada en matière d’activité politique ou d’actions sociale, dont l’interdiction de soutenir des médias, les AmiEs de l’aut’journal ne peut obtenir le statut de fondation, qui lui permettrait d’émettre des reçus pour déduction fiscale.

Contrairement au Canada, une telle pratique est possible aux États-Unis, si bien que de nombreux médias ont recours aux fondations pour faire face à la diminution de leurs revenus, par suite de la migration de la publicité vers l’Internet et, principalement, les GAFA (Google, Amazon, Facebook, Apple).

Aux États-Unis, plus de 1 000 fondations ont versé près de 2 milliards $ par an au journalisme. Citons, à titre d’exemple, le site en ligne ProPublica, un service d’enquête primé qui emploie environ 45 journalistes.

Au Canada, les fondations représentaient un capital de 61 milliards $ fin 2014 et ont, cette même année, versé des aides pour un montant d’environ 5 milliards $. Mais aucun montant à des médias.

 

Abonnés payants et riches mécènes

Si, aux États-Unis et en France, quelques médias alternatifs sur Internet affichent une certaine rentabilité, c’est parce qu’ils peuvent compter sur un nombre appréciable d’abonnés payants et/ou le soutien de riches mécènes.

Au Québec, nous n’avons pas rencontré de mécènes prêts à investir dans une presse libre et indépendante. De plus, un lectorat payant, proportionnellement similaire, issu d’une population de quelque 7 millions de francophones (Québec) comparativement à 70 millions (France) et à 350 millions (États-Unis), ne fait pas le poids pour défrayer des coûts de production comparables.

Autrement dit, s’il existe, aux États-Unis et en France, un marché pour des publications marginales, au Québec, c’est l’ensemble du marché qui est marginal.

 

La liberté de presse a un prix

Soutenez la presse libre et indépendante, en devenant membre des AmiEs de l’aut’journal.

La cotisation est fixée à un minimum de 100 $ pour les membres individuels et à un minimum de 500 $ pour les organismes.

Pour devenir membre cliquez ici ou contactez-nous au 514-843-5236 ou à info@lautjournal.info