Langue

Les partis considèrent comme précaire la situation de l’anglais, réclamant du coup des mesures fortes d’anglicisation

Titrait le Journal de Montréal, le 2 novembre dernier

La « langue d’usage » calculée à la Corbeil est un cocktail imbuvable

La politique linguistique canadienne crée les conditions qui l’imposent

Philippe Couillard est le chef Libéral et le premier ministre le plus anglomane qu’a connu le Québec