Société

Les soignants sont en danger, faute de masques et autres mesures de protection

Nos gouvernements écoutent l’ONU et l’OMS, et que le Canada ose changer ses priorités militaires

La recherche des conscrits explique que la maladie se soit répandue dans les villes après avoir été observée principalement dans les camps militaires

Comprenons que notre monde est en train de changer, prenons acte qu'il y a un risque sérieux qu'il n'y ait pas de retour à la « normale ».